Des SDF comme guides touristiques

Solange Richez

Un nouveau concept vient de naitre : visiter des lieux touristiques avec des SDF. Et qui connait mieux la vile et ses recoins que quelqu'un qui y vit 24h /24 ? Cette initiative est valorisante pour les sans-abri qui peuvent montrer leur connaissance de la ville et intéressante pour les touristes qui peuvent alors découvrir un aperçu de la vie dans la rue et de ses aléas.

Une nouvelle initiative se développe de plus en plus à travers le monde : le tourisme avec des SDF. Expulsions et hébergement forcés, il est souvent très dur de garder sa dignité quand on vit dans la rue. Cette initiative permet à certains SDF de se sentir utiles à la société tout en mettant en valeur leur expérience de la rue. Cette idée est née dans les années 2000 au Brésil. Des personnes sans domicile ont commencé à faire visiter leurs favelas à des touristes en quête de nouveauté. Le concept a peu à peu pris de l'ampleur dans différentes grandes villes.

En République Tchèque, vous pouvez visiter la ville de Prague avec un guide sans domicile fixe. A Londres, vous pouvez suivre un SDF toute une journée et découvrir sa vie quotidienne. Ce phénomène prend le nom d'Unseen Tours. A Amsterdam, la visite vous coutera 13,5 euros pour découvrir l'envers du décor. Une ONG a aussi mis en place ce même genre d'expérience à Copenhague. A San Francisco, le Tenderloin District dévoile la pauvreté avec les chansons d'un SDF de quartier. A Paris, aucun projet du genre n'a encore vu le jour.

Cette nouvelle forme de tourisme a le mérite de montrer une réalité que beaucoup préfère ignorer et permet de valoriser ces personnes sans domicile. Alors pendant vos voyages, pourquoi ne pas faire confiance à quelqu'un qui connait la rue comme sa poche ?

5 Mars


Rejoignez notre newsletter !

Chaque mercredi recevez gratuitement les

meilleures offres voyage du web

sélectionnées par notre équipe.

Entrez votre adresse email ci-dessous

Rejoignez-nous !