Choisir la meilleure place en avion

Clément Bohic

On prend les mêmes et on recommence. Après Y a-t-il un pilote dans l'avion, le second volet de la série reprend le concept, en le centrant cette fois sur un élément déterminant de tout trajet aérien : les sièges. Il est l'un des seuls paramètres sur lequel les voyageurs du ciel puissent prétendre influer ; alors, pourquoi s'en priver ? De nos jours, la course au profit a imposé un tri sur le volet des places, certaines étant jugées plus confortables que d'autres. Pour ces dernières, les compagnies aériennes n'hésitent pas à asséner aux clients potentiels le coup de grâce financier : jusqu'à 50€ supplémentaires, simplement parce qu'un siège est prétendument plus confortable.

des sièges de luxe

Les places à éviter

Il est de ces sièges qui n'apportent guère à leurs occupants que des désagréments. Fuyez-les comme la peste, le confort de votre trajet le vaut bien. En premier lieu, seront les dindons de la farce ceux qui s'assoiront à proximité des toilettes. Malgré la proximité à ce qui se révélera être une providence après une petite collation arrosée d'un jus de fruits ou d'une canette de soda, c'est la cohue assurée tout au long du vol, avec l'atterrissage comme summum du brouhaha. Moralité : éloignez-vous des toilettes !

Dans le genre bruyant, les places centrales (sur le plan vertical, c'est-à-dire une place sur trois dans les appareils traditionnels) s'en tirent elles aussi avec une mention. Les déplacements sont généralement incessants, entre la voisine côté couloir, qui a oublié son stylo dans son sac, et le jeune homme assis côté hublot, qui, dans un élan de galanterie, se propose tout naturellement de le lui retrouver au fin fond des compartiments réservés aux bagages cabine. De plus, impossible de prédire le gabarit de ces mêmes voisins. Se retrouver entre deux armoires à glace restreindra d'autant le confort.

des sièges de classe éco

Au fond de la classe, point de radiateur pour vous rappeler aux (bonnes ?) années passées à suivre assez évasivement les cours d'histoire-géographie. En revanche, les sièges de la dernière rangée ont tout d'une douloureuse réminiscence. Vous vous rappelez certainement ces chaises usées par les arrière-trains de centaines d'écoliers passés par là avant vous. Il en va de même avec les places collées à la cloison du fond : elles souffrent d'une inclinaison qui, à la longue fatigue le dos.

Enfin, les places à proximité des cuisines, si elles permettent de figurer parmi les premiers servis à l'heure du repas, vous mettent aussi aux premières loges pour ce sempiternel concert de claquements de portes et de préparation de plateaux. De quoi mettre un côté bling-bling dans son trajet, au son des cuillères et fourchettes.

Les meilleures places

Dans les airs comme sur le plancher des vaches, tout est question d'appréciation et de sensibilité personnelle, les vaches en moins dans le premier cas. On jettera tout de même un œil au côté hublot : la vue qu'offrent les premières minutes après le décollage et avant l'atterrissage y est imprenable. Attention de ne pas se positionner en vis-à-vis des ailes, auquel cas le paysage en vue demeurera un tableau inerte : un long bout de ferraille affublé de quelques réacteurs.

vue sur l'aile

S'il y a tout de même un avantage certain à se poser près des ailes, il réside dans l'amortissement par ces dernières des grosses turbulences. En effet, au centre d'un appareil moderne, les perturbations sont moindres et les mouvements parasites, atténués. Combinée au côté couloir, l'endroit présente de nombreux intérêts : facilité d'installation et de déplacement (on ne gêne personne au moment de se lever), avec cette rare possibilité d'allonger les jambes.

Pour en savoir plus, Internet sera le théâtre d'une démarche en deux temps. Chaque compagnie, sur son site officiel, est tenue de mettre à disposition de ses clients un calendrier des vols, sur lequel il est systématiquement précisé quel avion est affrété pour quel vol. Une fois les recherches abouties, reste à se munir du plan de cabine voulu, pour consulter en connaissance de cause les nombreux forums et sites de voyages. On y trouve des avis postés par des clients du monde entier. L'initiateur dans le domaine reste SeatGuru, désormais suivi de près par SeatExpert, SeatMaestro et BestPlaneSeat.

1 Juin


Rejoignez notre newsletter !

Chaque mercredi recevez gratuitement les

meilleures offres voyage du web

sélectionnées par notre équipe.

Entrez votre adresse email ci-dessous

Rejoignez-nous !