Pour Pâques, Paris voit rouge !

Clément Bohic

De toutes les couleurs à Pâques. Chez les Franciliens tout particulièrement, mais aussi en Province, c'est une loi immuable qui vaut aussi bien pour les œufs en chocolat que pour le trafic routier. Comme chaque année, Bison Futé, notre animal préféré au moment de prendre la route, fait le point sur bouchons, déviations et autres itinéraires de substitution.

Ca va boucher sur le périph'

Le retour du rouge

On s'y était habitué. Le vert régnait depuis quelques semaines sur les cartes routières. A l'heure de Point Route, on nous annonçait des fins de semaine en roue libre, avec tout au plus quelques ralentissements sur les grands axes. Changement radical pour ce week-end pascal : du 22 au 25 avril, chaque trajet pourrait bien devenir un chemin de croix pour les automobilistes. Alors que la zone C (qui inclut notamment Paris) termine ses deux semaines de vacances, la zone B n'en est qu'à la moitié, tandis que les résidents de la zone A partent seulement en congés.

Des départs en dents de scie

Partira, partira pas ? Le suspense reste entier au niveau national. En effet, la journée est classée orange, certainement la moins désirable de toutes les couleurs d'une palette qui n'en compte pourtant que quatre (vert, orange, rouge et noir). Les scenarii envisagés coïncident en un point : les abords des grandes métropoles devraient vite être saturés. Paris montrerait a priori l'exemple à ne pas suivre, avec des embouteillages considérables entre 10 heures et 21 heures.

Le lendemain, samedi 23 avril, l'orange reste de mise, sauf dans l'Est ainsi que dans la région Rhône-Alpes, qui verront rouge, toujours pour ce qui est des départs. Ne vous risquez pas sur le périphérique parisien entre 10 heures et 13 heures, sous peine de ronger votre frein.

La suite, tout le monde la connaît. Et le dimanche de Pâques réservera, comme à l'accoutumée, son lot de vert partout en France. Il en sera de même pour ce lundi.

On l'attend, le feu vert

Retours : le rouge, c'est la vie

Le petit Robert est formel : il y a relation d'antonymie entre départ et retour. Là où le vendredi est indécis dans le sens des départs, aucun problème à signaler pour les retours : toute la France sera au vert. Une tendance qui se renouvellera le lendemain pour toutes les régions, à l'exception des deux derniers de la classe : l'Est et le Rhône-Alpes (classés orange).

Les Britanniques ne seront pas les seuls à passer un week-end de liesse, lors du mariage de leur couple princier. En France aussi, on fêtera le dimanche de Pâques sous l'auréole d'un vert qui inondera la France dans le sens des retours. Exception à ce tableau, l'Ile-de-France, qui passe au feu orange. C'est le lundi que les choses se compliqueront : tous les grands axes seront si chargés que le rouge conclura en fanfare un week-end tout compte fait... si semblable aux précédentes échéances.

22 Avril


Rejoignez notre newsletter !

Chaque mercredi recevez gratuitement les

meilleures offres voyage du web

sélectionnées par notre équipe.

Entrez votre adresse email ci-dessous

Rejoignez-nous !