Des milliers de pêcheurs vident un lac

Clément Bohic

Comment vider un lac en 15 minutes chrono ? Une fois par an, le peuple Dogon vous donne la réponse. Soyez à l'affût, mais sachez qu'il vous faudra faire le déplacement jusqu'au Mali, sur les bords du lac Antogo, pour le constater de vos propres yeux. Qu'à cela ne tienne, des vidéos circulent par dizaines sur Internet, et il faut bien reconnaître que de telles images valent bien autant qu'un récit interminable.

A l'instant T, ils sont des milliers de Maliens, pêcheurs pour l'occasion, à investir les eaux de ce lac sacré qu'ils pillent en à peine un quart d'heure, paniers d'osier à la main. Au cœur de cette frénésie, certains, restés désespérément bredouilles, se fraient tant bien que mal un passage vers des zones plus poissonneuses. Au cours de cette ruée vers l'or, on abat sans relâche ces épuisettes de fortune pour traquer le moindre poisson. A chacun sa place, a chacun son butin : on ne déborde pas sur le territoire de son voisin. C'est un peu comme à Paris, où chaque mètre carré vaut son pesant d'or. Seul change la finalité, alors que l'issue est inexorable : il n'y en a pas pour tout le monde. Les heureux, s'extirpant de la foule en vainqueurs, se compteraient presque sur les doigts de la main. L'Antogo, lui, est laissé vide de toute chair animale.

Voici une vidéo d'illustration. Ouvrez grand les yeux !

21 Janvier


Rejoignez notre newsletter !

Chaque mercredi recevez gratuitement les

meilleures offres voyage du web

sélectionnées par notre équipe.

Entrez votre adresse email ci-dessous

Rejoignez-nous !