8 ans de pluie en une heure dans le désert d’Atacama

Virginie Santucci

Le désert d’Atacama au Chili est considéré comme le désert le plus aride du monde. Avec des précipitations entre 2 et 4 fois par siècle, disons qu’il est préférable d’oublier son k-way que sa bouteille d’eau lorsqu’on y part en excursion. Pourtant hier ce conseil n’aurait pas été justifié : il est en effet tombé à Arica presque 4 mm de pluie en l’espace d’une heure !

Sachant que dans cette ville de l’extrême nord du pays, il tombe en moyenne 0,5 mm de pluie par an, 8 ans de précipitations sont donc tombées d’un coup. Le phénomène climatique de la Niña pourrait expliquer cet événement exceptionnel. Exceptionnel, le mot prend tout son sens lorsqu’on sait qu’entre 1903 et 1918, soit pendant 15 ans, il n’était pas tombé une goutte sur la ville…

Désert d'Atacama
Sa situation sous des latitudes tropicales et la protection naturelle contre les pluies créée par la Cordillère des Andes expliquent cette sécheresse extrême. Certains endroits du désert d’Atacama n’auraient, de mémoire d’homme, jamais vu de pluie ! De ce fait, le désert est un site unique pour l’observation du ciel. Plusieurs observatoires astronomiques y sont d’ailleurs établis. C’est également le terrain qu’a choisi l’Observatoire européen austral (ESO) pour implanter d’ici une dizaine d’années son projet de plus grand télescope du monde.

téléscope Atacama

5 Juillet


Rejoignez notre newsletter !

Chaque mercredi recevez gratuitement les

meilleures offres voyage du web

sélectionnées par notre équipe.

Entrez votre adresse email ci-dessous

Rejoignez-nous !