Généralisation des scanners corporels dans les aéroports européens

Pauline Lambolez

Se déshabiller en plein aéroport ? Presque. La généralisation des scanners corporels dans les aéroports a été approuvé par le Parlement européen pas plus tard qu'hier, mardi 24 mai. Sera-t-on bientôt mis à nus par les services de sécurité ? Cela se pourrait...

Un scanner corporel dans un aéroport

Ce n'est pas encore fait mais le vote devrait être confirmé en séance plénière le 23 juin prochain. La commission des transports du Parlement européen a voté pour cette mesure avec 37 voix favorables, 2 contres et 3 abstentions.

Le France et trois de ses camarades européens, la Finlande, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, expérimentent déjà depuis quelques temps les scanners corporels. L'objectif sera donc de les généraliser à l'ensemble des aéroports de l'Union Européenne.

Est-ce dangereux pour le corps ?

Les députés européens ont néanmoins refusé l'utilisation de scanners à rayons X émettant des radiations ionisantes. Les scanners de ce type sont ceux utilisés en imagerie médicale et, qui, à forte dose sont néfastes pour le corps humain.

Le texte voté par la commission prévoit également de laisser la possibilité au voyageur de refuser de passer à travers un scanner corporel. Mais en contrepartie, il devra se soumettre à la fouille corporelle. Pas forcément plus tentant !

Si l'idée ne vous plait guère, rassurez-vous en admettant que c'est pour votre sécurité, consolez-vous en apprenant que la commission a également demandé la fin de l'interdiction du transport de liquides. Et répétez vos classiques : "Déshabillez-moi, déshabillez-moi... Oui, mais pas tout de suite, pas trop vite" !

25 Mai


Rejoignez notre newsletter !

Chaque mercredi recevez gratuitement les

meilleures offres voyage du web

sélectionnées par notre équipe.

Entrez votre adresse email ci-dessous

Rejoignez-nous !