Concours Sept Merveilles de la Nature

Pauline Lambolez

Le résultat du concours des "Sept Merveilles de la Nature" sera annoncé vendredi 11 novembre. Parmi les finalistes, la Mer Morte se place notamment comme favorite même si rien n'est encore fait.

Mer Morte au concours des 7 Merveilles de la Nature

Le concours des "Sept Merveilles de la Nature" prendra fin à une minute très symbolique : le 11 novembre 2011 à 11h11, heure de Zurich. Le résultat sera ensuite annoncé dans la journée. Le concours, organisé pour la première fois en 2007 par la fondation suisse New7Wonders, rempile cette année afin de déterminer quels sont les sept plus beaux sites naturels de notre planète aux yeux de la population.

Tout autour du monde, chaque habitant de la planète peut voter sur Internet pour élire ses lieux favoris. Ving-huit sites ont été sélectionnés par un jury d'experts et soumis aux votes du public. Les lieux mis en avant sont des paysages et monuments qui n'ont été ni créés, ni modifiés, par la main de l'Homme.

De la Mer Morte au delta des Sundarbans

Parmi les vingt-huit sites naturels, on trouve des endroits connus et d'autres moins célèbres. Les organisateurs du concours ont dévoilé un top 10 des finalistes le 6 novembre : la Baie d’Halong au Vietnam, le Grand Canyon aux USA, la Grande Barrière de Corail en Australie, la Grotte de Jeita au Liban, l’Ile de Jeju en Corée, l’Ile de Komodo en Indonésie, la Mer Morte en Israël, le Mont Vésuve en Italie, la Rivière souterraine de Puerto Princesa aux Philippines et le delta des Sundarbans en Inde.

Le Ministère du tourisme israélien s'est réjoui de voir la Mer Morte parmi les favoris, étant tout de même conscient que rien n'était encore joué. De votre côté, il vous reste quelques jours pour donner votre voix sur le site du concours des 7 Nouvelles Merveilles de la Nature.

8 Novembre


Rejoignez notre newsletter !

Chaque mercredi recevez gratuitement les

meilleures offres voyage du web

sélectionnées par notre équipe.

Entrez votre adresse email ci-dessous

Rejoignez-nous !