Le tourisme brésilien ne s’est jamais aussi bien porté

Virginie Santucci

Le Brésil est à la mode, si l’on en croit les chiffres publiés par Embratur, l’Institut du Tourisme brésilien. Plus de cinq millions de touristes étrangers ont visité le pays en 2010, soit une hausse de 7,5% par rapport à 2009. San Paolo reste la principale ville d’entrée, essentiellement pour les affaires, quand Rio de Janeiro et Salvador de Bahia attirent par leurs plages et leur ambiance.

Corcovado-Rio-de-janeiro

Mario Moyses, président d'Embratur, considère ce résultat comme « très positif, si l'on tient compte de la forte valorisation du real, qui a fait du Brésil une destination plus chère pour les touristes étrangers ». Au mois de février 2010, le Brésil a enregistré des « recettes touristiques internationales de 511 millions de dollars, soit une augmentation de 18% par rapport au mois de février 2009, ce qui correspond au montant le plus élevé pour un mois de février depuis 63 ans. » Un tourisme qui est en effet en constante augmentation depuis 1947 et qui constitue donc un sérieux moteur pour l’économie du pays.

Si les Argentins restent la principale nationalité à visiter le Brésil, les touristes américains, uruguayens, chiliens et paraguayens ont été nombreux également. Enfin, les européens ne sont pas totalement à la traîne, puisqu’ils totalisent 22% des entrées sur le territoire.

Si vous aussi vous souhaitez profiter des charmes et de l’ensoleillement brésiliens, n’hésitez pas à consulter notre comparateur pour trouver votre vol.

19 Avril


Rejoignez notre newsletter !

Chaque mercredi recevez gratuitement les

meilleures offres voyage du web

sélectionnées par notre équipe.

Entrez votre adresse email ci-dessous

Rejoignez-nous !