En Belgique, le train solaire est sur les rails

Pauline Lambolez

C'est une grande première : depuis ce lundi 6 juin, des trains se déplacent grâce à l'énergie solaire sur les rails de Belgique. 16.000 panneaux photovoltaïques produisent l'électricité nécessaire au fonctionnement de l'un des axes ferroviaires belges.

Le tunnel ferroviaire couvert de panneaux solaires près d'Anvers en Belgique

Dans la région d'Anvers, au nord de la Belgique, une ligne de train fait désormais figure d'exemple en matière d'innovation technologique. Les 16.000 panneaux solaires ont été installés sur un tunnel de 3,5 km de long. L'énergie produite permet d'alimenter les infrastructures comme l'éclairage et les panneaux de signalisation mais aussi, et surtout, de faire avancer les trains.

Le premier train a circulé lundi 6 juin sur une distance de 25 kilomètres. L'initiative est encourageante et prometteuse. De telles installations permettraient en effet de rejeter 2400 tonnes de CO2 de moins. D'après le réseau belge, la SNBC, les 50.000 m2 de panneaux photovoltaïques produiront 3,3 mégawatts d'énergie en un an. Assez pour alimenter ce trajet, mais encore peu à l'échelle du réseau.

Le projet, qui a coûté 15 millions d'euros, est donc un premier pas concluant vers un nouveau modèle de déplacement "vert" dont les essais sont à poursuivre et à étendre.

En France, la SNCF expérimente depuis l'année dernière l'alimentation solaire sur un train express régional en Poitou-Charentes. Mais à la différence de l'initiative belge, l'énergie dégagée des panneaux solaires est mise à profit pour l'éclairage et la climatisation des rames mais ne permet pas le tractage de celles-ci.

Il faudra donc encore un peu de patiente avant d'être poussé par les rayons du soleil.

7 Juin


Rejoignez notre newsletter !

Chaque mercredi recevez gratuitement les

meilleures offres voyage du web

sélectionnées par notre équipe.

Entrez votre adresse email ci-dessous

Rejoignez-nous !