Voyager dans les pays les plus dangereux

Pauline Lambolez

Alors que certains voyageurs restent réticents à se rendre dans des zones secouées par des événements ces derniers mois, une agence de voyage prend le contrepied en envoyant ses clients dans des destinations blacklistées par le Ministère français des Affaires étrangères.

Des séjours dans des pays interdits

Un circuit en Afghanistan pour plus de 8.000 €, ou alors préférez-vous découvrir l'Irak, le Yémen ou le Pakistan ? Impensable pour beaucoup, réalisable pour d'autres. C'est précisément le type de voyages que sélectionne Babel Travel, une agence de voyage suisse. Peut-on parler d'aventure ou de goût du risque ?

Ces pays où certains meurent, sont blessées ou enlevés en faisant leur métier, ne sont pas seulement des zones sensibles, ce sont les destinations les plus dangereuses du monde, des pays interdits où le tourisme a perdu sa place depuis longtemps.

Et voyager dans une région dangereuse au péril de sa vie a un coût : 8500 euros pour deux semaines en Afghanistan, sans les billets d'avion. Les voyages se font toujours en groupe et le prix inclut l'accompagnement par un chauffeur, un guide et un agent de sécurité, tous armés. Mais il est facile d'imaginer que dans certaines situations, ce n'est pas suffisant. Bien sûr, ces voyages hors du commun créent la controverse et font polémique, mais certains achètent, partent, et reviennent... jusqu'à quand ?

20 Juillet


Rejoignez notre newsletter !

Chaque mercredi recevez gratuitement les

meilleures offres voyage du web

sélectionnées par notre équipe.

Entrez votre adresse email ci-dessous

Rejoignez-nous !