Japon

Tokyo

Un conseil ? une question ?

Posez vos questions

Guide gratuit : Tokyo

Retrouvez tous les lieux à ne pas manquer, les meilleurs restaurants et bien d'autres dans le guide PDF Tokyo.

Téléchargez le guide

Musées

Musée de la communication

Nihonbashi

Adresse : 2-3-1 Otemachi,
Chiyoda-ku

Téléphone : 03-3244-6811

Horaires : Tous les jours (sauf le lundi) de 9h à 16h30.

Prix : 150 yens (un peu plus d'un euro).

Le Japon est un pays technologiquement avancé. Comment nier ce qui est un constat mondialement admis ? Pour convaincre les sceptiques, le musée de la communication, situé à Nihonbashi, revient sur l'évolution des techniques de tous les moyens de communication et des compagnies qui ont rythmé la vie de Nippons toujours en phase avec l'ouverture de leur pays vers l'Occident.

De la simple boîte aux lettres aux exemplaires des premiers téléphones portables, les cabines téléphoniques ont droit à leur quart d'heure de gloire, aux côtés de timbres par centaines.

A voir dans le coin

  • Photos Musée de la monnaie

    Musée de la monnaie

    En 800 ans, les devises se sont succédées en terre japonaise. A l'effigie d'empereurs chinois ou de shoguns nippons, elles constituent une véritable histoire de la monnaie.

  • Photos Tokyo Station

    Tokyo Station

    Le trafic ferroviaire de toute la métropole a pour origine, destination ou point de passage cette gare de briques rouges.

  • Photos Tours de Marunouchi

    Tours de Marunouchi

    Ces deux tours se dressent en face d'une gare ferroviaire, mais surtout, elles ouvrent le chemin vers le grand palais impérial.

Où manger et sortir à côté

  • Photos Mimasuya

    Mimasuya

    Le bouillon est tout dans ce minuscule restaurant qui préfère la cuisson saine à celle aux fourneaux.

  • Photos Brasserie Paul Bocuse

    Brasserie Paul Bocuse

    La France s'est installée au 10è étage d'un immeuble autrement anodin. Et pas avec n'importe qui : Paul Bocuse est un monument de la cuisine que l'on ne présente plus.

  • Photos Tamahide

    Tamahide

    C'est typique, c'est chic, mais aussi un peu cher. Le Tamahide régale tout de même sa clientèle depuis 1760.