Alimentation : du riz plastique en Chine

Après l’affaire du lait contaminé à la mélamine qui avait intoxiqué plus de 300 000 personnes et tué six enfants, la Chine fait face à un autre scandale alimentaire.

FakeRice

Après la filière laitière, la filière rizicole.

Fabriqué à base de pommes de terre, de patates douces et de … plastique, le riz artificiel est conditionné pour reproduire la forme caractéristique des grains mais reste dur après la cuisson.

Le riz représente la base de l’alimentation en Chine. Trois bols de riz contaminé représenteraient ainsi l’absorption d’un sac plastique par jour.

Produit dans la province centrale du Shaanxi et vendu à un prix défiant toute concurrence, ce riz est principalement consommé au sein des frontières par des populations pauvres. Le Vietnam rapporte néanmoins qu’un riz similaire a été trouvé à Ho Chi Minh Ville. Une enquête est en cours pour localiser les usines indélicates.

Le riz reste la cible régulière de contrefaçon : en 2009, le gouvernement chinois sanctionnait la production de riz additionné de protéines de cuir issues de lambeaux de chairs animales traitées à l’acide sulfurique. Une addition supplémentaire à la longue liste des produits frelatés, laquelle incluait déjà les huiles de cuisine recyclées, les fruits peints ou les œufs artificiels…

Une pensée sur “Alimentation : du riz plastique en Chine”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *