Quelles sont les meilleures adresses pour sortir dans le quartier de Montparnasse ?

Vous souhaitez visiter Montparnasse ? C’est une excellente idée, car entre autres divertissements, vous pourrez y faire de la randonnée. En effet, couvrant une superficie de 112,6 ha, le quartier propose de nombreuses collines, douces et abruptes. Mais la randonnée n’est pas le seul avantage d’une visite du 14e arrondissement de Paris. Il propose aussi de nombreux lieux incontournables. Musées, sites touristiques, parcs, jardins… il y en a pour tous les goûts. Mais tous les parcourir pourrait être pénible. Préférez donc les meilleures adresses. Les voici.

La tour Montparnasse

Impossible de visiter Montparnasse sans sa tour. Et pour une visite réussie, il est préférable de réserver sa place de parking en ligne sur interparking-france.com par exemple. Pourquoi ? Parce que le quartier attire des centaines de visiteurs en raison de ses magnifiques sites touristiques. C’est le cas de sa Tour. Ses 210 m en faisaient l’un des immeubles les plus hauts d’Europe (1969-1973). C’est vrai, aujourd’hui, elle est loin du Top 10 des hauts immeubles de France. Mais il reste qu’elle attire encore un grand nombre de personnes. La raison ? Son 56e étage ouvert au public.

À cet étage, vous profiterez d’une vue splendide sur Montparnasse et ses environs. Au loin, les avions de l’aéroport d’Orly vous apparaîtront comme de petits oiseaux ! Mais la vue n’est pas le seul sens épanoui au 56e étage de la Tour. Le goût l’est également. Grâce au restaurant Ciel de Paris qui s’y trouve, vous savourerez la riche diversité de la gastronomie française. Place ensuite au shopping !

La rue de Rennes

Vous voulez parcourir le maximum de prêt-à-porter en une seule rue ? Alors, une visite de la rue de Rennes s’impose. Zara, Gap, Comptoir des Cotonniers, The Kooples… les boutiques des grandes marques y pullulent. Ce passage à Montparnasse, c’est le paradis du shopping !

La rue de la Gaieté

L’objectif de la rue de la Gaieté est de colorer votre visite. Et pour le faire, elle s’y prend bien. Elle propose des cabarets, des guinguettes, des bistrots, des théâtres, etc. pour donner de l’allégresse. À ce propos, elle est surnommée la rue des théâtres. Savez-vous pourquoi ? C’est parce que pour une longueur de 300 m, on y dénombre 6 différents théâtres ! Vous n’allez donc pas vous y ennuyer. On en est convaincu. Et si après une bonne dose d’humour au théâtre, vous alliez vous détendre au-dessus de la Gare de Montparnasse ?

Le Jardin Atlantique

C’est le must en matière de détente dans le quartier ! Situé au-dessus de la gare (non, vous n’avez pas mal lu), il s’étend sur 3 ha. Son thème principal, l’océan Atlantique. Couleur des profondeurs marines, arbres européens, pelouse ondoyante au gré du vent… savourez la quiétude d’un jardin suspendu ! Et pour plus de fun, n’hésitez pas à profiter des installations sportives présentes : court de tennis, terrain de basket, aire de musculation. Pour étendre la visite à d’autres endroits de la capitale, visitez le magazine des voyages Autourdublog.

Le musée Bourdelle

Connaissez-vous le sculpteur Bourdelle ? Probablement que oui. Et même si vous ne le connaissez pas, vous le rencontrerez à Montparnasse. Enfin, pas une rencontre physique, mais une rencontre avec ses œuvres. En principe, elles sont disséminées aux 4 coins du globe. Mais le musée Bourdelle en propose une collection, des modèles parmi les plus connus aux moins célèbres. Aussi, si pendant votre découverte, vous souhaitez faire une pause, inutile d’aller loin ! Le jardin du musée est un havre de paix.

La place Denfert-Rochereau

À cette place publique, vous plongerez dans le passé ! Remontez le temps jusqu’au 18e, à l’époque de « La barrière d’enfer », cette construction qui sépara Paris en deux. Encore visible aujourd’hui, ce mur attire des milliers de visiteurs chaque année.

Sur la même place, ne manquez pas le Lion de Belfort. Pensé et conçu par Bartholdi, il fait 4 m de haut et 7 de large. Quelle carrure pour un lion… en pierre !

La rue Daguerre

Pour faire le plein de produits frais, c’est l’endroit parfait. Parcourez les étagères. Respirez à plein poumon la senteur exquise des fruits, des légumes et autres aliments. Et le plus important, fondez dans l’ambiance conviviale de ce quartier !

Le parc Montsouris

En bordure de la Cité universitaire, le parc Montsouris confère un charme irrésistible à la région. Végétation verdoyante, gazouillis des oiseaux, mouvements amusants de petits écureuils, etc., ce parc a tout pour vous faire passer des heures de bonheur. Il suffit de le rejoindre à partir du RER à proximité.

En conclusion, si vous envisagez de visiter le 14e arrondissement de Paris, apprêtez votre appareil photo… et surtout votre cœur. Émotions garanties !

États-Unis : quelles différences entre ESTA et visa ?

Certaines démarches administratives sont indispensables si l’on souhaite se rendre sur le territoire américain le temps d’un séjour. Aujourd’hui, il n’est plus seulement question d’obtenir un visa en raison de l’arrivée de l’ESTA. Quelles sont les différences entre ces deux documents : ESTA Visa ?

L’ESTA, le nouveau système pour voyager aux États-Unis

En premier lieu, il est important de préciser que l’ESTA n’est pas un visa, même s’il est régulièrement considéré comme tel. Le terme ESTA signifie en réalité « Système Électronique d’Autorisation de Voyage ». Il a été mis en place dans le cadre du programme VWP, qui désigne l’exemption de visage. Aujourd’hui, un total de trente-huit pays participe à ce système. Les citoyens de ces pays sont en mesure de demander un ESTA pour voyager.

Il faut savoir que les titulaires de l’ESTA n’ont pas besoin de formuler de nouvelles demandes à chaque séjour. L’autorisation du voyage qu’il implique permet plusieurs entrées sur le territoire du pays concerné. Cependant, ces séjours ne doivent jamais dépasser 90 jours. Le but de l’ESTA est de simplifier au maximum les démarches administratives pour les voyages d’une durée inférieure à trois mois. Procéder à une demande d’ESTA est beaucoup plus simple que de solliciter un visa.

Le visa, ou l’ancien système

Jusqu’ici, pour se rendre aux États-Unis, il était indispensable de disposer d’un visa en règle. On cite le plus souvent deux types de visas, qui sont les plus courants : le visa touristique B2 et le visa de travail B1. Les visas sont accordés pour des périodes allant de six mois à un an, mais ils n’autorisent qu’une seule entrée sur le territoire.

Une importante documentation est indispensable à chaque demande. De plus, pour l’obtenir, il n’est pas rare que les demandeurs soient dans l’obligation de rencontrer un agent à l’ambassade américaine ou au consulat. Pour des séjours de courte durée dans un pays membre du VWP, soumettre une demande d’ESTA est bien plus simple et rapide !

Tout savoir sur l’ESTA pour votre voyage aux États-Unis

Vous avez l’intention de partir découvrir les États-Unis ? C’est une excellente idée. Que ce soit dans le cadre d’un voyage d’affaires ou tout simplement pour faire du tourisme, vous allez adorer ce pays pas tout à fait comme les autres. Pour autant, n’oubliez surtout pas d’effectuer certaines démarches obligatoires avant de partir. Zoom sur l’ESTA.

Un document obligatoire

Si vous vous rendez aux États-Unis pour une durée inférieure à 90 jours, vous allez pouvoir éviter les démarches fastidieuses liées à l’obtention d’un visa. En effet, la France fait partie des pays pour lesquels il n’est pas obligatoire d’avoir un visa pour entrer sur le territoire américain. En revanche, il est impératif de faire établir ce qu’on appelle l’ESTA. Il s’agit d’un document administratif réalisable directement en ligne et vous permettant de voyager outre-Atlantique.

Une obtention facile

Pour obtenir l’ESTA ce n’est pas compliqué. Quelques clics et quelques minutes sont suffisants pour établir ce document. Cependant, il est fortement conseillé d’en faire la demande dès que vous le pouvez, c’est-à-dire lorsque vous avez réservé vos billets d’avion. Il suffit de vous rendre sur un site officiel, puis de remplir les informations vous concernant. L’ESTA vous sera alors délivré en temps et en heure, et ce sésame vous permettra de vous rendre aux États-Unis.

Un délai intéressant

Il faut savoir que la durée de validité de l’autorisation ESTA est de deux ans à partir de son obtention. Ainsi, si vous avez la chance de repartir aux États-Unis dans les deux ans suivant l’établissement de l’ESTA, vous pourrez réutiliser votre document. Il ne sera donc pas nécessaire de refaire les démarches. Conservez bien votre document, il peut toujours vous êtes utile !

Vous l’aurez compris, pour partir aux États-Unis sur une durée inférieure à 90 jours, il est obligatoire de faire établir l’ESTA. Ce document vous sera demandé, et vous ne pourrez pas entrer sur le territoire américain si vous ne l’avez pas en votre possession.

4 façons originales de se marier à Las Vegas

Se marier est toute une aventure et c’est généralement inoubliable. Voici quelques façons assez originales de convoler en justes noces si vous êtes à Las Vegas.

Garçon,un mariage je vous prie !

A Taco Bell, il est possible de commander un mariage sur le menu. C’est assez inattendu.

Un officiant pas comme les autres

A la Chapelle Viva Las Vegas vous pouvez avoir un mariage officié par la faucheuse, Batman et même une cérémonie carrément médiévale. Votre seule limite est votre imagination.

Rock’n roll

A la chapelle Love it Loud, les amoureux de Rock’n Roll peuvent effectuer une cérémonie du baiser sur fond musical endiablé ou doux.

Les mariages à la Elvis

Certains rêvent que leurs stars favorites officient leur mariage. Et bien à la chapelle Destination LV, c’est Elvis Presley qui préside la cérémonie.

Assez populaire, ce type de cérémonie est commun à Las Végas où la légende est adulée. Il faut savoir par exemple que Graceland Chapelle est la première chapelle à avoir proposé des mariages à la Elvis en 1977.

Les six pays les moins visités mais à faire absolument

Pour ceux qui ne supportent plus les plages bondées et les métropoles surpeuplées, voici quelques idées de destinations épargnées par le tourisme de masse. 

Tuvalu

Entre ses belles plages de sable blanc et ses eaux turquoise, cette destination, située au cœur de l’océan Pacifique, appelle au farniente. 

Kiribati

De superbes lagons et une zone marine classée au Patrimoine mondial de l’Unesco sont à découvrir sur cet archipel du Pacifique. 

Montserrat

Des paysages à couper le souffle et un volcan hyperactif, cette île anglaise dans les Antilles fascine. 

Saint Marin

Destination plutôt culturelle, Saint Marin vous fera découvrir une très belle cité médiévale au sein de la plus vieille république du monde. 

Timor oriental

Cette destination saura séduire les adeptes de plongée et de snorkeling grâce à ses récifs coralliens très préservés. 

Liechtenstein

Etat le plus riche du monde, le Liechtenstein est une destination alpine proposant des activités de sports d’hiver et de très belles randonnées en été. 

Moldavie

Une destination au patrimoine culturel très riche qui intéressera particulièrement les amateurs de bon vin.

En 7 ans la Colombie a perdu 18 % de ses glaciers

Les affres du réchauffement climatique continuent de secouer plusieurs pays dans le monde. La Colombie est l’un des Etats qui reçoivent de lourdes pertes en raison des bouleversements climatiques.

Des dégâts considérables sur l’environnement en Colombie

La Colombie vient de perdre un cinquième de ses glaciers en 7 ans seulement. Le réchauffement climatique a provoqué une perte de plus de 18 % des glaciers en Colombie. En effet, la superficie des 6 glaciers est passée de 45 Km2 en 2010 à 37 Km2 au cours de l’année 2017. Les conséquences des gaz à l’effet de serre ne cessent de s’accroitre dans ce pays. Les autorités environnementales ont tiré la sonnette d’alarme. Elles annoncent la disparition dans les 10 prochaines années d’un des volcans les plus emblématiques de la Colombie. Il s’agit bel et bien de Santa Isabel. On assisterait ainsi à la disparition soudaine de près de 30% de la biodiversité du pays.

Un appel à la réduction de l’émission des gaz à effet de serre

Les dégâts du réchauffement climatique ne laissent personne dans l’indifférence. A cette allure, les autorités colombiennes craignent le pire. Elles appellent surtout les pays émetteurs de gaz à effet de serre de respecter scrupuleusement leurs engagements environnementaux pour le bien de tous. 

Où partir cet été ? Les 10 meilleures destinations de 2018

Vous rêvez de sable fin, de musées à ciel ouvert ou de découvertes culinaires mais vous ne savez pas où partir ?

Pas de panique, voici une sélection des immanquables 2018.

Jordanie

Le souk, la citadelle ou encore le temple d’Hercule font de Amman, la capitale, un véritable musée à ciel ouvert.

Basse-Californie du Sud, Mexique

Endroit idéal pour nager avec les dauphins, voir les baleines du Pacifique ou bronzer sur des plages classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Sichuan, Chine

Située à 1800Km de Pékin, cette province attire les touristes pour sa gastronomie, ses monuments, son opéra et surtout ses pandas géants.

Zanzibar, Tanzanie

A la croisée des mondes, Zanzibar offre le calme des plages de sable blanc, la beauté de l’architecture coloniale et les délices des épices venues d’Inde.

Vienne, Autriche

A l’occasion du centenaire de la disparition de Gustave Klimt et Egon Schiele, la ville commémore le modernisme à travers de nombreuses manifestations artistes.

Cambridge, Grande Bretagne

Pour un week-end prolongé ou de vraies vacances, Cambridge est la ville idéale pour découvrir la culture anglaise.

Cargèse, Corse

Le charme du village, ses calanques et l’influence de la communauté grecque qui y réside, font de Cargèse une perle rare sur « l’île de beauté ».

Guanacaste, Costa Rica

Sur la côte Pacifique du Costa Rica, les eaux de la province de Guanacaste sont si claires, que vous n’aurez pas besoin de masque pour observer les poissons aux multiples couleurs.

Abou Dabi, Emirats Arabes Unis

Entre traditions et modernité, la capitale des Emirats Arabes Unis surprend par son mélange des styles. Ici le Louvre côtoie le marché aux chameaux.

Nouvelle Orléans, Louisiane

Pour célébrer son 300e anniversaire, la plus grande ville de Louisiane a prévu de nombreux événements culturels et festifs.

Crédits : Le Monde