Fête du Lapin à la mairie de Paris

À l’occasion du Nouvel An Chinois, l’équipe de PartirDemain s’est rendue le vendredi 11 février à la Mairie de Paris qui a organisé un spectacle pour fêter l’année du Lapin de métal blanc.

Une haie d’honneur composée de jeunes femmes toutes vêtues de costumes représentant diverses communautés, ont accueilli les invités sur les marches. Le rendez-vous était donné dans la merveilleuse salle des fêtes de l’Hôtel de Ville habillée de lumière rouge. Bertrand Delanoë y a prononcé son discours mettant l’accent sur la grandeur de l’art et de la culture chinoise tout en réaffirmant l’amitié entre les deux pays.

Discours

Des spectacles riches en couleurs et en musiques se sont déroulés devant un public émerveillé.

Lions

Les invités ont pu ainsi voir la richesse du folklore chinois et commencer l’année du Lapin dans une ambiance joyeuse.

Vous pourrez voir toutes les photos de la cérémonie sur la page Facebook de PartirDemain.

L’immanquable à Dublin : Temple Bar

On se plaît à déambuler à travers le dédale des rues pavées, où semble flotter l’esprit de vénérables aïeux, qui eux-mêmes savouraient de délicieux moments à refaire le monde, une bière irlandaise à la main. Eh bien, Temple Bar vous invite à faire de même plusieurs siècles après ! Hissez-vous jusqu’au dernier étage du Fitzsimons pour profiter d’une pinte de Guinness, d’un verre de whisky Jameson’s ou encore d’un Irish Coffee, mais surtout d’une vue imprenable sur une capitale ancrée dans la modernité du vingt-et-unième siècle. Aux bars traditionnels comme le Fitzsimons, vous pourrez préférer le Cassidy’s, où l’atmosphère est tout aussi chaleureuse, mais résolument plus détendue.

A l’instar des nombreuses rues au détour desquelles il n’est pas rare de croiser d’étranges personnages qui y vont de leurs tours de magie ou de leurs airs à la flûte, chaque établissement a son charme, comme intact malgré le poids des années. Plus qu’un simple centre-ville historique, Temple Bar émerveille surtout par sa vie nocturne qui compte parmi les plus animées d’Europe. En effet, alors qu’on chemine entre bars et restaurants, on n’en oublie pas pour autant les boîtes de nuit, lesquelles ne sont pas étrangères à la célébrité du Temple Bar. Visiteurs d’un soir, habitués du coin… les générations y communient jusqu’au bout de la nuit et redemandent volontiers un peu d’ambiance dublinoise : comment s’en lasser ?

L’une des particularités les plus remarquables de Temple Bar réside en son authenticité à toute épreuve. Alors que la capitale tout entière évolue à la vitesse grand V depuis les années 1980, son centre, comme une bulle aux airs médiévaux, a conservé son climat d’antan. Pourtant, la proximité de l’urbanisme galopant rappelle bien vite à l’évidence : les quelques passages exigus de Temple Bar ne sauraient éclipser les grands magasins de Grafton Street, le square de St Stephen’s Green et l’imposante façade de la Banque Centrale d’Irlande.
Finalement, si Dublin vit constamment l’instant présent, les us et coutumes les plus ancestraux demeurent, en souvenir d’un pays peuplé à ses origines par des familles de paysans qui ne juraient que par les trèfles à quatre feuilles des collines verdoyantes.

Les Irlandais, en bons vivants, adorent faire connaissance avec leurs hôtes d’un temps. Une raison de plus de profiter sans retenue des événements qui se tiennent tout au long de l’année à Temple Bar. Ceux-ci vous permettront d’appréhender plus facilement la société irlandaise. Dans le plus grand éclectisme, allié à une tolérance sans faille, les locaux vous étonneront par leurs talents insoupçonnés : le rythme dans la peau des musiciens lors du festival irlandais de la musique, l’humour inné des comédiens chaque soir dans les pubs, la culture infuse des guides lors des nuits dédiées au patrimoine de la ville, les mains habiles des artisans chaque samedi matin au marché du coin… autant de plaisirs pour les yeux, notamment lorsque les rues s’illuminent de mille feux, à la tombée de la nuit.

Comme vous l’aurez constaté, il y a de quoi faire à Temple Bar ! A défaut de vous ennuyer, vous ne serez pas à l’abri d’un petit creux malicieux, que vous comblerez grâce aux spécialités locales. Dublin est certes connue pour ses alcool, mais quelques mets valent vraiment le détour. Découvrez les Mashed Potatoes (pommes de terre écrasées, équivalent irlandais de la purée), l’Irish Stew (ragoût de boeuf ou de mouton), des fromages comme le cheddar ou le Boilie, le tout accompagné de ces intrigants Cupcakes (gâteaux cuits dans un moule en papier).

Temple Bar vous branche ? C’est bien normal. D’ailleurs, si l’Irlande tout entière vous tente, consultez notre guide dédié. D’ores et déjà disponible sur PartirDemain, il vous accompagnera partout. En plus, c’est totalement gratuit ! A vos marques… prêts… bon voyage !

Des nouvelles de Michal au Maroc

Comme nous vous l’avions dit, notre chasseur de bons plans Michal est actuellement au Maroc en repérage pour notre prochain guide :
Le Maroc à faire soi-même.

Voici donc les dernières photos qu’il nous a envoyées 🙂