Manifestations : Bahreïn s’y met aussi !

Après le Maghreb, c’est le Moyen-Orient qui entre dans la danse ! Depuis deux jours, un État insulaire du golfe persique connaît à son tour un soulèvement de la rue. Récemment frappée par de telles manifestations, la Jordanie a déjà pleuré plusieurs morts après des affrontements avec les forces de l’ordre. Elle passe désormais le témoin à l’une des nations les plus en proie à l’instabilité politique et sociale : Bahreïn.

La Jordanie a suivi la marche des peuples

La Tunisie et l’Égypte, catalyseurs et fers de lance d’une révolte massive qui implique désormais des millions de personnes, ont donc été imitées dans leur révolte populaire. Ce mardi, ils ont été des milliers de Bahreïnis à se rejoindre sur la plus grande place de la capitale, Manama. Comme leurs homologues égyptiens, tunisiens et jordaniens, ils ont fait face à des forces de sécurité étrangement passives, jusqu’à prendre possession des lieux. Dans leurs revendications, deux d’entre eux ont d’ailleurs perdu la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.