10 restaurants où bien manger à New York

Voici quelques restaurants que vous devez essayer si vous êtes de passage à New York.

Des restaurants pour tous les goûts

Le Ichiran ramen, un véritable paradis pour les introvertis. Les interactions avec le personnel sont limitées.

Avocaderia, pour ceux qui sont fans d’avocats, propose un menu qui lui est totalement dédié.

Et Pommes Frites est l’endroit idéal pour ceux qui aiment ce condiment.

Des aliments sucrés

Pour les adeptes du sucre, trois adresses sont recommandées : le cupcake market où vous dégusterez des bouquets de roses grandeurs nature

Eataly, où la Nutella est reine et le salon de café Do qui propose des recettes à base de pâtes à biscuits sucrées.

Des établissements insolites

Le Nitehhawk cinéma est le premier théâtre de cinéma où vous pouvez dîner comme dans un restaurant tout en profitant de votre film.

Le Quality Italian qui propose des pizzas dont les pâtes sont faites à base de parmesan de poulet.

Le Tipsy scoop est un lieu réservé aux plus de 21 ans, car l’alcool est l’un des ingrédients de base de leurs gâteaux et biscuits.

Et pour un mixe de pizza et sushi, le Yeung II sushi est fait pour vous.


Les 12 destinations à ne pas louper en 2019

Nouvelle année, nouvelles résolutions, quoi de mieux qu’un voyage pour se motiver et recharger ses batteries. Voici les 12 destinations à ne pas louper en 2019.

Wellington, Nouvelle Zélande

La ville qui captive les cœurs par sa chaleureuse ambiance, et la fraîcheur de son climat. Vous n’allez surtout pas regretter une randonnée au Mont Victoria.

Bogota, Colombie

Cette ville a fait un saut majestueux dans le domaine du tourisme, elle ouvre les bras à ses visiteurs, en leur offrant une paysage splendide, en plus d’un café savoureux.

Marrakech, Maroc

La ville qui vous en met plein les yeux, avec sa Médina rustique, ses étroites ruelles, et ses marchés d’épices aux parfums enivrants.

Budapest, Hongrie

La ville renommée par son architecture, et ses tourelles qui offrent une vue magique, et ses bains minéraux.

Istanbul, Turquie

La ville qui incarne la beauté, à travers ses paysages merveilleux, en plus de ses obélisques, ses cathédrales, et ses mosquées qui restent témoins des différents empires qui y sont passés.

Tokyo, Japon

En plus du sushi, il y’a les hauts buildings, la technologie, et une population admirablement dynamique.

Lima, Peru

C’est la ville idéale pour les amateurs de cuisine gastronomique, car elle abrite les 2 meilleurs restaurants au monde. Alors, bonne appétit !

Cape Town, Afrique du Sud

Un paysage à couper le souffle, et use population aimable et accueillante, cette ville vous promet un séjour inoubliable.

Hô Chi Minh Ville, Vietnam

Ville connue pour ses étals de restauration rapide. Goûtez et vous n’allez pas regretter !

Austin, USA

Envie d’un voyage mouvementé, partez à Austin, et vous aurez l’embarras du choix, entre les randonnées, le vélo, la baignade, les promenades en bateau, ou alors les concerts de blues et de rock.

Porto, Portugal

Ville connue par la production du meilleur porto, ce qui fait d’elle un endroit privilégié pour les amateurs de vin.

Oaxaca, Mexique

Ville des plats épicés, et des sauces piquantes, et connue aussi pour la célébration du Dia De Los Muertos ( la journée de la mort).

La formalité ESTA pour voyager aux USA

Grâce à l’ESTA, voyager aux USA est beaucoup plus simple qu’auparavant. Nul besoin de visa, une simple autorisation peut suffire ! Mais qu’est-ce que l’ESTA et comment obtenir cette autorisation ?

Qu’est-ce que l’ESTA ?

Si vous souhaitez voyager aux États-Unis, vous n’avez plus besoin de visa. Mais pour cela, il faut remplir certaines conditions. Le département de la Sécurité intérieure des États-Unis a décidé d’accorder aux ressortissants de pays appartenant au programme Visa Waiver Program (qui sont au nombre de 38) la possibilité de voyager dans l’un de ses cinquante États sans visa. Cela est rendu possible par une autorisation spécifique, nommée l’ESTA. Celle-ci a une validité de deux ans et elle est obligatoire pour les voyageurs souhaitant se rendre aux États-Unis pour affaire, pour tourisme ou simplement en transit pour autre destination. Ainsi, vous pourrez remplir la formalité ESTA pour voyager aux USA. Voici comment.

Comment obtenir l’ESTA ?

Pour obtenir l’ESTA, il faut en faire la demande en ligne, auprès d’un organisme agréé. Mais avant tout, il faut être ressortissant de l’un des 38 pays qui prennent part au programme d’exemption de visa : le Visa Waiver Program. De plus, il faut être en possession d’un passeport électronique en cours de la validité, qui devra être valide durant tout le séjour aux USA. Au cours de votre demande, vous devrez préciser le motif de votre voyage aux États-Unis. Y allez-vous pour affaires ? Pour du tourisme ? Ou simplement en transit ? Bien sûr, il est indispensable de préciser la durée de votre séjour sur le sol américain, qui ne peut excéder une durée de 90 jours. Votre voyage de retour doit également être réservé. Un simple billet aller ne suffit pas à obtenir une autorisation ESTA. Enfin, vous devez savoir que le formulaire ESTA doit être rempli au plus tard trois jours (ou 72 heures) avant le départ. Mais il est préférable de le faire le plus tôt possible.

Où manger à Paris dans le Marais ?

Le Marais, quartier populaire de Paris connue pour sa forte communauté juive, est également un lieu convivial où l’on peut se restaurer et passer un agréable moment en terrasse. 
Situé dans le 3ème arrondissement, ce quartier compte de nombreux restaurant et cafés. 
Voici quelques lieux qui ont fait le succès du Marais depuis pas mal d’années : 

  • Le Breitz Café : Sous une ambiance bretonne, on vous propose des spécialités locales telles que des crêpes salées ou sucrées situé au coin de la rue Vieille du Temple. L’enseigne est reconnaissable aux couleurs bleue et blanche et calligraphies typique de la Bretagne. 
  • Le Bob’s Kitchen : Etablissement qui propose le petit déjeuner ainsi que le déjeuner 
    Adresse : 74, rue des Gravilliers 
    Téléphone : +33 9 52 55 11 66 
  • Le café Charlot : Idéal pour une réunion autour d’un petit déjeuner ou travailler tranquillement dans un cadre contemporain. Il se situe au 38, rue de Bretagne 
    Téléphone : +33 1 44 54 03 30 
  • L’As du Fallafel : Situé en plein cœur du quartier juif, ne soyez pas surpris. Cela donne un côté oriental autant dans l’atmosphère que dans les menus proposés. 
    Adresse : 34 rue des Rosiers, 01 48 87 63 60 

Ces lieux sont seulement quelques exemples parmi tant d’autres. Je vous invite à visiter le quartier du Marais tranquillement, ainsi vous découvrirez par vous – même les nombreux endroits pour se poser et papoter tranquillement. 

Quelles sont les meilleures adresses pour sortir dans le quartier de Montparnasse ?

Vous souhaitez visiter Montparnasse ? C’est une excellente idée, car entre autres divertissements, vous pourrez y faire de la randonnée. En effet, couvrant une superficie de 112,6 ha, le quartier propose de nombreuses collines, douces et abruptes. Mais la randonnée n’est pas le seul avantage d’une visite du 14e arrondissement de Paris. Il propose aussi de nombreux lieux incontournables. Musées, sites touristiques, parcs, jardins… il y en a pour tous les goûts. Mais tous les parcourir pourrait être pénible. Préférez donc les meilleures adresses. Les voici.

La tour Montparnasse

Impossible de visiter Montparnasse sans sa tour. Et pour une visite réussie, il est préférable de réserver sa place de parking en ligne sur interparking-france.com par exemple. Pourquoi ? Parce que le quartier attire des centaines de visiteurs en raison de ses magnifiques sites touristiques. C’est le cas de sa Tour. Ses 210 m en faisaient l’un des immeubles les plus hauts d’Europe (1969-1973). C’est vrai, aujourd’hui, elle est loin du Top 10 des hauts immeubles de France. Mais il reste qu’elle attire encore un grand nombre de personnes. La raison ? Son 56e étage ouvert au public.

À cet étage, vous profiterez d’une vue splendide sur Montparnasse et ses environs. Au loin, les avions de l’aéroport d’Orly vous apparaîtront comme de petits oiseaux ! Mais la vue n’est pas le seul sens épanoui au 56e étage de la Tour. Le goût l’est également. Grâce au restaurant Ciel de Paris qui s’y trouve, vous savourerez la riche diversité de la gastronomie française. Place ensuite au shopping !

La rue de Rennes

Vous voulez parcourir le maximum de prêt-à-porter en une seule rue ? Alors, une visite de la rue de Rennes s’impose. Zara, Gap, Comptoir des Cotonniers, The Kooples… les boutiques des grandes marques y pullulent. Ce passage à Montparnasse, c’est le paradis du shopping !

La rue de la Gaieté

L’objectif de la rue de la Gaieté est de colorer votre visite. Et pour le faire, elle s’y prend bien. Elle propose des cabarets, des guinguettes, des bistrots, des théâtres, etc. pour donner de l’allégresse. À ce propos, elle est surnommée la rue des théâtres. Savez-vous pourquoi ? C’est parce que pour une longueur de 300 m, on y dénombre 6 différents théâtres ! Vous n’allez donc pas vous y ennuyer. On en est convaincu. Et si après une bonne dose d’humour au théâtre, vous alliez vous détendre au-dessus de la Gare de Montparnasse ?

Le Jardin Atlantique

C’est le must en matière de détente dans le quartier ! Situé au-dessus de la gare (non, vous n’avez pas mal lu), il s’étend sur 3 ha. Son thème principal, l’océan Atlantique. Couleur des profondeurs marines, arbres européens, pelouse ondoyante au gré du vent… savourez la quiétude d’un jardin suspendu ! Et pour plus de fun, n’hésitez pas à profiter des installations sportives présentes : court de tennis, terrain de basket, aire de musculation. Pour étendre la visite à d’autres endroits de la capitale, visitez le magazine des voyages Autourdublog.

Le musée Bourdelle

Connaissez-vous le sculpteur Bourdelle ? Probablement que oui. Et même si vous ne le connaissez pas, vous le rencontrerez à Montparnasse. Enfin, pas une rencontre physique, mais une rencontre avec ses œuvres. En principe, elles sont disséminées aux 4 coins du globe. Mais le musée Bourdelle en propose une collection, des modèles parmi les plus connus aux moins célèbres. Aussi, si pendant votre découverte, vous souhaitez faire une pause, inutile d’aller loin ! Le jardin du musée est un havre de paix.

La place Denfert-Rochereau

À cette place publique, vous plongerez dans le passé ! Remontez le temps jusqu’au 18e, à l’époque de « La barrière d’enfer », cette construction qui sépara Paris en deux. Encore visible aujourd’hui, ce mur attire des milliers de visiteurs chaque année.

Sur la même place, ne manquez pas le Lion de Belfort. Pensé et conçu par Bartholdi, il fait 4 m de haut et 7 de large. Quelle carrure pour un lion… en pierre !

La rue Daguerre

Pour faire le plein de produits frais, c’est l’endroit parfait. Parcourez les étagères. Respirez à plein poumon la senteur exquise des fruits, des légumes et autres aliments. Et le plus important, fondez dans l’ambiance conviviale de ce quartier !

Le parc Montsouris

En bordure de la Cité universitaire, le parc Montsouris confère un charme irrésistible à la région. Végétation verdoyante, gazouillis des oiseaux, mouvements amusants de petits écureuils, etc., ce parc a tout pour vous faire passer des heures de bonheur. Il suffit de le rejoindre à partir du RER à proximité.

En conclusion, si vous envisagez de visiter le 14e arrondissement de Paris, apprêtez votre appareil photo… et surtout votre cœur. Émotions garanties !

Pourquoi il n’y a pas de parachute dans les avions ?

Beaucoup ne le savent pas, mais dans un avion il n’y a pas de parachute pour les passagers. Une idée qui vous semble peut-être paradoxale, voire impensable, car un parachute est une alternative plutôt efficace en comparaison avec les gilets de sauvetage qui sont omniprésents dans l’appareil en cas d’accident. Continuez la lecture de ce texte pour connaitre les raisons. 

Le parachute, une solution pour les professionnels uniquement 

Ce serait bien d’avoir des parachutes dans les avions de ligne pour mieux faire face aux éventuels accidents, mais le parachutisme est une discipline qui requiert de véritables compétences, des pratiques et surtout de la concentration, ce qui n’est pas forcément le cas de tous les passagers. Effectivement, il faut toujours imaginer ce qui se passera avec le stress et la panique des voyageurs qui doivent sauter en cas d’urgence. 

Le parachutisme et ses conditions 

Il est important de signaler que certaines conditions sont à respecter pour pouvoir sauter en parachute comme la vitesse et la basse altitude de l’avion. Effectivement, il est dangereux de sauter avec un parachute à bord d’un avion de ligne qui vole à très haute altitude et à une vitesse spectaculaire. Effectivement, plus l’altitude est haute, plus l’air refroidit jusqu’à une température de -60 ° qui engendrera à coup sûr la mort. 

États-Unis : quelles différences entre ESTA et visa ?

Certaines démarches administratives sont indispensables si l’on souhaite se rendre sur le territoire américain le temps d’un séjour. Aujourd’hui, il n’est plus seulement question d’obtenir un visa en raison de l’arrivée de l’ESTA. Quelles sont les différences entre ces deux documents : ESTA Visa ?

L’ESTA, le nouveau système pour voyager aux États-Unis

En premier lieu, il est important de préciser que l’ESTA n’est pas un visa, même s’il est régulièrement considéré comme tel. Le terme ESTA signifie en réalité « Système Électronique d’Autorisation de Voyage ». Il a été mis en place dans le cadre du programme VWP, qui désigne l’exemption de visage. Aujourd’hui, un total de trente-huit pays participe à ce système. Les citoyens de ces pays sont en mesure de demander un ESTA pour voyager.

Il faut savoir que les titulaires de l’ESTA n’ont pas besoin de formuler de nouvelles demandes à chaque séjour. L’autorisation du voyage qu’il implique permet plusieurs entrées sur le territoire du pays concerné. Cependant, ces séjours ne doivent jamais dépasser 90 jours. Le but de l’ESTA est de simplifier au maximum les démarches administratives pour les voyages d’une durée inférieure à trois mois. Procéder à une demande d’ESTA est beaucoup plus simple que de solliciter un visa.

Le visa, ou l’ancien système

Jusqu’ici, pour se rendre aux États-Unis, il était indispensable de disposer d’un visa en règle. On cite le plus souvent deux types de visas, qui sont les plus courants : le visa touristique B2 et le visa de travail B1. Les visas sont accordés pour des périodes allant de six mois à un an, mais ils n’autorisent qu’une seule entrée sur le territoire.

Une importante documentation est indispensable à chaque demande. De plus, pour l’obtenir, il n’est pas rare que les demandeurs soient dans l’obligation de rencontrer un agent à l’ambassade américaine ou au consulat. Pour des séjours de courte durée dans un pays membre du VWP, soumettre une demande d’ESTA est bien plus simple et rapide !