Nouvel an Thaï : la mousson avant l’heure !

La mousson n’est pas toujours un phénomène naturel. Pour s’en rendre compte, il fallait être la semaine dernière en Thaïlande. On y fêtait Songkran, à la fois nouvel an bouddhique et festival de l’eau. Découvrez la fête la plus pratiquée… et la plus mouillée du Royaume de Siam.

Au départ, la tradition veut qu’à l’occasion de Songkran, les familles honorent les aînés en leur versant un peu d’eau parfumée sur les mains. Mais aujourd’hui, si la tradition se perpétue dans les familles, dans les rues c’est un tout autre spectacle qui se déroule devant vous, ou plutôt devrait-on dire sur vous… Thaïlandais et touristes de passage se livrent à des batailles d’eau géantes, prétexte pour débuter l’année dans la joie et la bonne humeur.

nouvel-an-bouddhique-thailande
La fête dure trois jours, du 12 au 15 avril, période qui correspond aussi à la période la plus chaude de l’année. Et c’est tant mieux, car sachez que si vous êtes en Thaïlande à ce moment-là, vous ne pourrez pas sortir sans vous faire copieusement asperger !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.