Syrie : départs suspendus pour avril

La coupe est pleine pour le CETO. Après des semaines d’attente, passées à surveiller l’évolution des conflits en péninsule arabique, l’organisme officiel des tour-opérateurs a décidé de suspendre tous les départs vers la Syrie.

le logo officiel du CETO

Avril, un mois sans

Les sportifs ont régulièrement droit à leurs journées blanches, dénuées de toute reconnaissance, face à l’indifférence la plus totale du public. La révolution syrienne s’en est inspirée, bien malgré elle. Qu’à cela ne tienne : pour les agences, l’heure n’est pas à la prise de risques. Encouragé dans sa démarche par le ministère des Affaires étrangères, le CETO n’a pas hésité à annuler tous les vols, séjours et autres excursions à destination d’un pays désormais à feu et à sang. Une décision qui a fait consensus chez l’ensemble des voyagistes.

Puisque tu pars…

Plus d’une centaine de personnes auraient déjà payé de leur vie les affrontements dans lesquels s’enlise le pays. Aussi, le Quai d’Orsay recommande vivement à tous les Français en partance pour le Syrie de se renseigner quotidiennement sur l’évolution de la situation. « Il serait de bon goût de différer tout voyage non-essentiel« , pouvait-on lire hier sur le portail web du ministère. Pour ces globe-trotters intrépides, déterminés à profiter de leur séjour en Syrie, la bonne nouvelle est tombée ce dimanche : il est possible de remettre son séjour à plus tard sans qu’il n’en coûte un centime de plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *