7 erreurs en vacances qui pourraient vous coûter cher

Un voyage représente du plaisir, mais aussi des dépenses. Évitez ces quelques erreurs pour ne pas alourdir votre budget !

1. Négliger les formalités administratives

Dommage de devoir annuler votre voyage en Russie car vous réalisez que vous n’avez pas demandé de visa ! Assurez-vous des conditions d’entrée et soyez sûr que votre passeport possède encore six mois de validité. Votre nom doit d’ailleurs être identique sur ce dernier et sur vos billets d’avion. 

2. Gérer son argent intelligemment

Le taux de change proposé à l’aéroport est rarement intéressant. Pour vos vacances à Cuba, préférez donc les bureaux de change de centre-ville. En attendant, payez avec votre carte bancaire. Le coût sera minime, par rapport aux frais de retrait d’argent liquide appliqués par les banques. 

3. Oublier de s’assurer

Être malade pendant un séjour en Israël peut vous coûter très cher… Alors qu’une assurance voyage est accessible et couvrira vos frais de santé, perte de bagages, accident, etc. Astuce, votre carte bancaire vous couvre peut-être ! 

4. Acheter trop de souvenirs

La tentation est grande de remplir vos valises pendant votre séjour à Bali. Vous le regretterez au moment de payer les frais d’excédent de bagage à l’aéroport ! N’oubliez pas que les coquillages restent sur les plages et pas dans les valises, ou bien une amende salée vous attends. 

5. Rester dans les zones touristiques

Manger et vous loger en bord de plage ou proche des attractions populaires fera vite grimper la note. Choisissez des quartiers moins touristiques durant vos vacances en Espagne afin de réduire les dépenses et découvrir la vie locale. 

6. Ne pas respecter les coutumes locales

Voyager, c’est découvrir et accepter la culture du pays. Alors même si certaines traditions vous semblent incompréhensibles, adoptez les. À défaut, vous pourriez payer de lourdes amendes comme à Venise, si vous nourrissez les pigeons ! 

7. Ne pas négocier les prix

Au marché, souvenez-vous que l’on vous donnera d’office le prix « pour les touristes ». Il est nécessaire de négocierpour obtenir un prix plus proche de la réalité. Commencez par offrir deux à trois fois moins que le prix demandé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.