Nos astuces pour mieux vivre les vols long courriers

Certaines personnes ont peur de ne pas se sentir à l’aise pendant les vols long-courriers. Voici les astuces qui peuvent vous aider à mieux apprécier les voyages. 

Réservation du siège 

Passer plus de 10 heures sur un siège peut être pénible et fatigant. Pensez à distinguer et à garder celui qui vous convient. Cela peut revenir plus cher mais le prix en vaut la peine. 

Ranger ses outils dans un même contenant 

Pour des raisons pratiques, mais aussi afin d’éviter de se stresser à retrouver les petits outils utiles comme le téléphone, la chaussette, la casque et les livres, il est préférable de les classer dans un même contenant. 

Utiliser ses propres écouteurs 

Une écoute agréable des chansons et autres requiert l’usage d’écouteur de bonne qualité. L’idéal est d’apporter les siens car ceux proposés par les compagnies peuvent être des accessoires moyens de gamme. 

Les distractions

Des films sont suggérés sur l’écran du siège. Les voyageurs peuvent également visionner leurs films préférés sur leur ordinateur portable, ou pourquoi ne pas y jouer à leurs jeux favoris. 

Utiliser ses chargeurs au lieu de ses batteries externes 

Des prises USB et des prises électriques sont à disposition sur les sièges. C’est une manière d’économiser ses batteries. 

Bien s’hydrater 

Le corps se déshydrate très rapidement en altitude. Il faut apporter et boire beaucoup d’eau. 

Tenter d’être surclassé 

Des ‘upgrade’ de dernière minute renvoient les dernières réservations dans la classe supérieure si celle-ci est incomplète. Pensez à demander simplement au guichet si c’est disponible. 

Réfléchir au salon 

Pour quelques euros en plus, cet endroit invite au repos et à l’apaisement. Un accès illimité à Internet est également disponible. Ne pas hésiter à demander aux hôtesses pour y accéder.

Les bons réflexes à avoir en cas de piqûre de méduse

Les piqûres de méduse sont généralement béguines et occasionnent plus de peur que de mal. Cependant, des réflexes simples existent pour éviter douleurs et désagréments.

Ce qu’il ne faut absolument pas faire

Qui n’a pas déjà entendu dire que l’urine est un remède efficace contre les piqûres de méduse ? Il ne s’agit pas d’une recommandation médicale, et il vaut mieux éviter ce procédé.

Il faut éviter de frotter la piqûre car des fragments de tentacules pouvant êtes présents.

Les premiers gestes

Le plus important est de rester calme. Une piqûre de méduse est rarement dangereuse, à moins d’être dans des eaux tropicales. Une fois sorti de l’eau, il faut rincer la piqûre à l’eau de mer puis soigneusement déposer du sable, sans frotter, avant de le rincer une fois sec.

En cas de fragments ou de venin

Il est possible que des fragments de tentacules soient restés dans la peau, comme avec une piqûre d’abeille. Dans ce cas, il faut les ôter délicatement avec une pince à épiler.

Le venin peut être enlevé avec un peu de vinaigre ou de l’eau de mer chaude.